Baisse inquiétante des donneurs

01/08/2017
Baisse inquiétante des donneurs

Source et photo : L'Est Républicain - Edition du 16 juillet 2017

Si les donneurs étaient moins nombreux, dans les rangs, des fidèles qui donnent depuis des décennies et d’autres pour qui c’est la première fois ou presque.

L’Etablissement Français du Sang était présent à la salle des fêtes mercredi. Les donneurs ont été accueillis par Nicolas et Evelyne, médecins et encadrés par Annaé, Isabelle et Christophe, infirmiers, Nathalie, la secrétaire, s’est occupée des dossiers et Fabien, le chauffeur s’est chargé de la distribution des encas après les prélèvements.

Parmi les donneurs il y avait les « anciens » comme Myriam d’Issoncourt, une fidèle qui vient depuis 40 ans assez régulièrement ou bien encore Raymond de Laheycourt qui donne depuis une trentaine d‘années.

Il y a la « relève » comme Fanny de Revigny-sur-Ornain qui donne depuis 2013 ou Sylvie, donneuse universelle qui vient depuis peu.

Leurs motivations sont les mêmes : aider son prochain, sauver des vies. Certains ont été confrontés de près ou de loin à des personnes qui ont eu besoin de sang. Cela a été l’élément déclencheur. Pour d’autres c’est le bon sens, tout simplement. Simple comme le geste citoyen qu’ils effectuent à chaque fois qu’ils le peuvent.

Depuis le début de l’été, les niveaux sont au plus bas. Actuellement l’EFS Grand a besoin de 1 500 poches de sang par jour.

A l’issue de la journée le bilan est en baisse . Seules 27 personnes se sont présentées, dont un nouveau, et 26 ont pu être prélevées.

Lire l'article de l'Est Républicain