Le recensement, c'est important et c'est maintenant

17/01/2017
Le recensement, c'est important et c'est maintenant

Crédit photo et source : L'Est Républicain - édition du 15 janvier 2017

Nathalie Susini de Triaucourt sera chargée d’assurer le recensement sur le territoire de Seuil-d’Argonne. Elle déposera très bientôt les questionnaires dans chaque foyer et aidera à les remplir si besoin.

Comme les 6 999 autres communes de moins de 10 000 habitants, Seuil-d’Argonne participera au recensement de sa population du 19 janvier au 18 février prochain. Le conseil municipal a désigné comme agent recenseur, Nathalie Susini, figure bien connue, habitante à Triaucourt, village composant, avec Senard, la commune de Seuil-d’Argonne. Son rôle est essentiel puisque c’est elle qui collectera toutes les informations auprès de chaque foyer.

Vincent Lombart, adjoint au maire, sera le coordonnateur. Afin de rassurer les habitants, Vincent Lombart tient à rappeler que les informations collectées sont confidentielles et ne sont pas divulguées. Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, et cela de façon anonyme. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires, dont les agents recenseurs, sont tenues au secret professionnel.

Les habitants seront avisés du passage de l’agent recenseur par un document et la feuille d’information locale, qui seront distribués dans les boîtes aux lettres. Nathalie Susini déposera les questionnaires dans chaque foyer. Elle sera là pour répondre à toutes les questions et pourra aider, le cas échéant, à remplir les documents.

Cette année, une nouveauté intervient pour ce recensement. Les habitants pourront, désormais, s’ils le désirent, réaliser leur recensement directement sur internet. L’agent recenseur donnera toutes explications utiles sur cette démarche lors de son passage. La remise à l’agent recenseur des documents, leur dépôt en mairie ou leur envoi directement à l’Insee reste également possible. L’important étant de répondre au questionnaire. (...)

Lire l'article de l'Est Républicain